Télétravail, réunions à distance, webinaires, votes électroniques...

Le SGV 2.0 à l’œuvre

Le SGV 2.0 à l’œuvre

© Alain Julien

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Avec une photo de Maxime

Assemblée Générale du SGV 2020 :
l
’informatique au service du statutaire

En 2020, et pour cause de pandémie, le gouvernement avait accordé un délai supplémentaire pour les entreprises et associations afin de tenir l’assemblée générale ordinaire prévue dans leurs statuts. Faute de pouvoir faire comme avant, en présence d’une foule de participants réunis à Epernay, il a fallu cette fois penser l’assemblée du SGV différemment…

« Nous devons continuer à investir dans la recherche et la technique, et investir collectivement pour que les fruits de notre recherche profitent à tous. C’est la raison pour laquelle il nous faut continuer à investir dans notre interprofession. » © Capture d’écran

La date initiale de l’AG était le 7 avril 2020… mais toute la France, ou presque, avait pour obligation de rester confinée chez elle. Alors le Bureau et le conseil du Syndicat ont annulé l’événement physique. Il ne fallait cependant pas oublier la nécessité de transparence et la réglementation qui s’imposent à la structure. Les administrateurs ont donc fait le choix d’une assemblée générale électronique.

Vote électronique

La technologie informatique a permis à l’assemblée d’avoir lieu. Elle n’a pas permis la convivialité ni les échanges directs mais au moins les adhérents ont pu obtenir l’information sur l’activité et la santé financière de leur syndicat. Cette information/consultation des adhérents s’est déroulée en deux temps. Conformément aux statuts, ce sont les délégués qui ont procédé aux votes des 4 résolutions soumises par le conseil d’administration. 458 délégués de sections s’étaient inscrits pour participer à cette assemblée électronique. Le rapport d’activité et le rapport financier simplifiés leurs ont été envoyés pour leurs donner les éléments avant de procéder aux votes des résolutions.

Un message du président Maxime Toubart a été aussi filmé et diffusé afin que chacun puisse entendre le rapport moral. Il est à déplorer que seuls 166 délégués aient pris le temps de voter avant la clôture du vote, laquelle avait lieu le 30 novembre 2020. Par la suite, les documents qui n’avaient été adressés qu’aux délégués ont été envoyés à l’ensemble des adhérents du SGV. Ces documents sont toujours accessibles sur le site extranet du SGV.

Une assemblée satisfaisante

Si l’assemblée 2020 a été considérée satisfaisante sous cette forme inédite, les membres du conseil d’administration espèrent pourvoir tenir l’assemblée 2021 en direct, en physique. Espérons que l’assistance pourra être nombreuse et les débats nourris !

Hélène Pouzet, SGV

Une application spécialement développée pour voter

Le vote des résolutions s’est fait à l’unanimité. Complètement anonyme, ce vote a été assuré par une application développée en interne au SGV. A la suite du vote les délégués avaient la possibilité des s’exprimer et 13 d’entre eux l’ont fait.

résolution

POUR

CONTRE

ABSTENTION

NUL

TOTAL VOTANTS

Résolution 1 – Rapport d’activité

165

0

1

0

166

Résolution 2 – Rapport financier

165

0

0

1

166

Résolution 3 – affectation du résultat

162

0

2

2

166

Résolution 4 – Renouvellement des contrôleurs des comptes

161

0

3

2

166

Groupe des Jeunes :
cap sur une AG 2021 dématérialisée

L’an dernier, on s’en souvient, le Groupe des jeunes avait choisi pour thème d’AG « La Champagne à la croisée des chemins ». En effet, pour eux, la nouvelle décennie qui s’ouvrait allait être le symbole d’un tournant pour les Champenois.

Alexandre Chaillon préside le Groupe des jeunes vignerons de Champagne. © DR

Une fois de plus, les jeunes ont porté un regard avant-gardiste sur leur filière. Le virus de la Covid-19 est passé par là et a complètement bousculé les curseurs d’une filière fortement impactée.

Les jeunes s’adaptent. Ils s’adaptent dans leur manière de travailler notamment. C’est pourquoi, à l’instar de l’AVC et de leurs aînés du SGV, les jeunes proposeront cette année, une assemblée générale dématérialisée.

La Champagne de demain

Au vu de cette année 2020, il a semblé évident au GDJ d’être dans l’action. Plus que jamais, les jeunes, qui représentent l’avenir de la filière, se doivent d’être efficients. C’est pourquoi, par groupes, ils se sont lancés dans les projets. Certains mènent une réflexion sur le travail en collectif et la mise en commun du matériel, d’autres sur de nouvelles méthodes pour vendre des bouteilles… Bien sûr, ils n’ont pas choisi ces pistes de travail sans raison. Ces groupes sont le reflet de leur vision de la Champagne de demain.

En somme, le GDJ travaille actuellement sur le fond pour l’avenir de leur filière et propose de partager avec vous ses travaux, qui pourront servir à plus grande échelle à l’ensemble de l’appellation.

Les détails organisationnels de l’AG ne sont pas encore complètement arrêtés à l’heure où cet article est rédigé. S’il y a bien une chose que 2020 nous a appris, c’est la capacité d’adaptation. Alors « stay tuned » (restez à l’écoute, ou plutôt connecté !).

Alix Loiseau, SGV