Rétrospective

1978 : 3500 kg/ha

1978  : 3500 kg/ha

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Un nouveau président à la tête du SGV

Après 18 ans de présidence, Henri Geoffroy passe le relais à Marc Brugnon. Dans son premier édito, celui-ci annonce ses priorités : la qualité, l’organisation interprofessionnelle, le maintien des exploitations confrontées de plus en plus à la rareté et au coût du foncier, la formation des hommes dans un monde de plus en plus complexe, et la fiscalité dont l’objectif n’est pas d’asphyxier les exploitations et de remettre en cause la qualité. « L’appellation Champagne est la propriété collective de tous les Champenois. Du maintien strict des règles de l’AOC dépend la qualité de notre production, sa renommée et son prestige. »

Machines à vendanger : communiqué de l’INAO

Les machines à vendanger ont fait leur apparition dans d’autres vignobles. Le principe est le battage latéral de la végétation qui provoque le détachement des grains de la rafle. La vendange ainsi récoltée présente un foulage plus ou moins poussé. Dans l’état actuel de cette technique, l’introduction de ces machines dans le vignoble champenois se traduirait par une atteinte grave aux qualités gustatives des vins. Le Comité régional de l’INAO indique que les raisins qui seraient récoltés ainsi ne pourraient pas prétendre aux appellations Champagne et Coteaux Champenois.