MALADIES CRYPTOGAMIQUES

Le biocontrôle en renfort contre le mildiou et l’oïdium

Le biocontrôle en renfort contre le mildiou et l’oïdium

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Dérogation pour les traitements au cuivre

Par un arrêté publié le 8 août au Journal Officiel, les viticulteurs français ont pu exceptionnellement appliquer 5 kg de cuivre par hectare pour leurs traitements phytos en 2021, soit un kilo de plus qu’à l’accoutumée. Cette dérogation, valable pour 120 jours, était justifiée par « les conditions météorologiques de cette année [qui] ont conduit à réaliser de nombreux traitements. La protection contre le mildiou est nécessaire pour protéger le feuillage afin de maintenir le potentiel de production et la qualité dans un contexte déjà dégradé » d’après le document gouvernemental.
Cependant, le lissage pluriannuel décrété à l’échelle européenne ne change pas : les apports de cuivre ne doivent pas dépasser 28 kg/ha sur la période 2019-2025.