Paillage

La fibre de miscanthus perce dans les vignes champenoises

La fibre de miscanthus perce dans les vignes champenoises

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Les vertus du miscanthus, selon l’association France Miscanthus

« Le miscanthus limite la pousse des mauvaises herbes et se substitue à l’usage de désherbants chimiques. De plus, du fait de son pH neutre, ce paillage ne provoque pas d’acidification des sols. Le paillage de miscanthus est 100 % biodégradable et compostable en fin de vie, il apporte de la matière organique aux sols. Il s’agit d’une solution 100 % naturelle puisque le miscanthus est une culture qui, après les deux premières années d’implantation, ne nécessite ni engrais, ni produits phytosanitaires. »

Arnaud Marchand, viticulteur et prestataire viticole : « Un produit qui donne entière satisfaction »

Cela fait deux ans que le viticulteur et prestataire de services viticoles Arnaud Marchand a recours au paillage de miscanthus pour ses propres vignes à Villedommange et pour celles de cinq exploitations différentes dans le secteur. Il fait appel à la production de La Tuilerie et à celle d’un autre producteur pour assurer ses besoins en paillage. Il a fait le choix de réaliser des buttes (15 – 20 cm d’épaisseur) sous le rang et de passer la tondeuse dans la route de vigne. « Résultat : c’est zéro désherbant tout au long de l’année ! Avec un intérêt certain de la formule dans les parcelles situées tout près des habitations dans le cadre des ZNT (zones de non traitement). « Cela donne vraiment satisfaction, je préfère le miscanthus aux effets très neutres sur le sol que l’écorce, par exemple, qui amène des éléments azotés », déclare celui qui se fait livrer en vrac par poids-lourds et compte jusqu’à 300 tonnes d’épandage par hectare.