NOS VILLAGES

Talus-Saint-Prix, terre d’histoire(s)

Talus-Saint-Prix, terre d’histoire(s)

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Tournage d’un clip musical au cœur de l’abbaye
Très régulièrement, Didier Poupinel-Descambres ouvre les portes de l’abbaye et de ses gîtes au grand public et la privatise pour des événements familiaux, voire des projets insolites. Dernier en date ? Le tournage du nouveau clip de l’artiste Jacques, bien connu dans l’univers de la musique électro. « L’équipe comptait une dizaine de personnes, ainsi que des ânes et des poules. L’une d’elles a d’ailleurs essayé de se sauver ! J’ai pu suivre leur travail, c’était très intéressant. » À découvrir prochainement sur la toile.

Patrimoine et spectacle vivant
En 2019, l’abbaye Notre-Dame du Reclus accueillait le festival « Champagne & Patrimoine » de l’AP2C. Elle constitue également un écrin idéal pour les expositions, les concerts et le festival « Champs Libres », dont la 4e édition s’est tenue en mai. « Nous l’avons confié à l’association La Folle Cavale que porte mon fils, précise Didier Poupinel-Descambres. Le site ne se prête pas à recevoir des milliers de visiteurs, mais cet événement fédère tout de même environ 500 spectateurs sur deux jours. » Il vise à promouvoir le spectacle vivant grâce au concours des structures culturelles marnaises : Manège, Comète, Comédie, Salmanazar, Furies, MJC d’Aÿ, etc. « La programmation se co-construit notamment avec les créations qu’elles suivent en résidence. » D’où l’éclectisme qui s’en dégage, du cirque au théâtre, en passant par la musique, la magie et même le lancer de haches !

L’église Saint-Prix et son clocher incliné
Construite à partir du Xe siècle et classée aux Monuments historiques au lendemain de la Grande Guerre, l’église Saint-Prix se contemple à deux kilomètres du village. Elle est l’un des plus anciens édifices de style roman dans la Marne et laisse deviner, au-dessus de son porche typique de l’époque carolingienne, un soleil et deux rosaces. « Ces signes non religieux sont assez rares sur les églises, détaille Marie-Thérèse Poilvert. Certains pensent qu’ils ont été repris d’une basilique celte. » Autres particularités du monument : son abside voûtée en « cul-de-four » et ses petites fenêtres latérales. « Son clocher est incliné à 90 degrés, fait remarquer la guide passionnée. Il a été partiellement reconstruit en pans de bois après l’incendie de 1567. L’histoire raconte que le bois n’était pas tout à fait sec lorsqu’on l’a remonté et qu’il a déformé le clocher en séchant. » Le cimetière de Saint-Prix abrite également la sépulture atypique d’un soldat mort pour la France. « C’est la seule tombe du département qui présente une croix, un drapeau, un fusil Lebel et deux dagues forgés ensemble. »

Le dolmen du Reclus
Également prisé des touristes et des pèlerins, le dolmen du Reclus se dévoile au coeur de la forêt domaniale, en direction de Bannay. En 1930, cette ancienne sépulture collective a rejoint les Monuments historiques avant d’être restaurée, l’année suivante, par l’abbé Pierre Favret. Aujourd’hui, la nature a repris ses droits et lui confère une solennité encore plus mystérieuse.

 

La famille Jackson incognito au domaine des Forges
Nés de l’ancienne tourbière de Talus-Saint-Prix, les étangs du domaine des Forges ont été rendus accessibles au public en 1992, après leur rachat par des particuliers. Ils complètent le patrimoine naturel qu’offrent les forêts, les plateaux et autres marais alentour et participent à l’attractivité du village. « Certains viennent de très loin pour en profiter, y compris les Américains, glisse Marie-Thérèse Poilvert. On a même pu y voir Jermaine Jackson, le frère de Michael, il y a quelques années. Il était venu pêcher la carpe en famille, incognito. » Ou presque.