CHAMPAGNE TASTING

Une dégustation capitale pour la renaissance des salons

Une dégustation capitale pour la renaissance des salons

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Des accords audacieux et savoureux
Pour marquer cette nouvelle édition du Champagne Tasting et montrer la formidable capacité des champagnes de vignerons à se mettre à table, le SGV a mis en place deux ateliers œnologiques animés par Geoffrey Orban. Le premier, construit en partenariat avec les AOP italiennes Parmigiano Reggiano et Prosciutto di Parma, a mis en scène quatre cuvées (deux assemblages, un blanc de noirs, et un blanc de blancs) pour les marier avec des parmesans et jambons aux affinages variés, entre 14 et 48 mois pour le fromage, et de 18 à 30 mois pour le jambon de Parme. Grâce à ces produits de haute qualité, la démonstration a séduit l’audience.
Le second atelier a joué la carte de la surprise en alliant le champagne avec le chocolat. Geoffrey Orban s’est délecté en faisant la démonstration de « ces accords à ne pas faire », utilisant deux blancs de blancs (dont l’un en pinot blanc), un rosé, et un meunier millésimé pour bluffer le public, conquis par les productions du chocolatier sparnacien Emmanuel Briet. Voilà qui confère un argument de poids quant à la pluralité qualitative des champagnes du vignoble !