SCIENCE

Changement climatique : moins de gels, des dégâts plus fréquents

Changement climatique : moins de gels, des dégâts plus fréquents

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Prevent, un outil pour se défendre à court et à long terme

Publié en février par ITK, le logiciel Prevent a été conçu pour aider les agriculteurs à comprendre l’incidence des événements climatiques à venir, mais aussi à préparer efficacement leur protection. « Notre réflexion est basée sur le rapprochement de deux sciences pour faire face au changement climatique. On arrive à faire parler les météorologues et les agronomes dans un même outil », explique Serge Zaka.
L’interface de Prevent, visuellement épurée, mêle cartographie et indicateurs agroclimatiques simples, sans courbes de données pour plus de simplicité. « Nous allons droit au but », énonce le chercheur d’ITK, qui énumère les trois axes de cette solution : événement météo, prévision de perte de rendement, et préconisations pour les limiter. De multiples hypothèses ont été modélisées dans l’outil pour estimer « très concrètement » l’efficacité des mesures de protection à envisager (bougies, filets, etc.) et leur rentabilité.
« En couplant l’agro et la météo, on va plus loin qu’une simulation de pertes », assure Serge Zaka. Prevent est capable de simuler l’évolution des aléas – et les dégâts qui en découlent – jusqu’en 2100, grâce aux données Drias, des projections climatiques régionalisées observées au cours de la dernière décennie et issues de laboratoires français de modélisation du climat.