ASSEMBLÉES RÉGIONALES D’ÉTÉ

Le modèle champenois des décisions vendanges

Le modèle champenois des décisions vendanges

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

LES DONNÉES CLÉS

Contexte économique
Les expéditions de champagne bénéficient d’un rebond très marqué à la sortie de la crise sanitaire portées par l’export. Le marché français est en repli constant de 2 à 5 % chaque année depuis 2011. Le vignoble qui profite des relais de croissance des marchés extérieurs, représente aujourd’hui 27 % des expéditions (voir plus de détails dans notre rubrique économie en page 34).

Les stocks
La moyenne actuelle des stocks hors réserve individuelle est estimée à 3,5 années d’expéditions soit quelque 1,2 milliard de cols répartis de façon disparate entre le vignoble (4,1) et le négoce (3,3). Le ratio de stock a été monté à 3,8 années pour tenir compte du temps accru de vieillissement des bouteilles premium qui participent de la valorisation du champagne.

La réserve
Après la vendange 2020, le niveau de réserve était de 7 400 kilos par hectare contre 4 600 kilos pour 2021. Très sollicité à la suite de la mauvaise récolte, le système de réserve a montré toute son utilité. On estime que 70 % des exploitants ont actuellement moins de 4 000 kilos de réserve avec un enjeu fort pour sa reconstitution lors de cette campagne.