JOURNÉE TECHNIQUE NATIONALE

Les pépiniéristes en visite à Plumecoq

Les pépiniéristes en visite à Plumecoq

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Plan jaunisse : prospecter, marquer et arracher
Pour lutter contre la flavescence dorée, le SGV prône une lutte collective qui s’appuie sur trois principes clés : prospecter, marquer et arracher. Le « plan jaunisse » est lancé, en coordination avec le Comité Champagne et les chambres d’agriculture (lire « La Champagne Viticole » de mai 2022).
« Pour lutter contre cette maladie exponentielle, la réglementation champenoise oblige le traitement des plants à l’eau chaude », rappelle Jean-Michel Dumont, président du Syndicat des pépiniéristes champenois. « Le contrôle est très important. Il faut être vigilant et toujours utiliser un bois ou matériel végétal traité à l’eau chaude. »
Jean-Michel Dumont insiste sur l’implication des pépiniéristes : « Comme nous faisons de la multiplication végétale, nous prospectons nos pépinières, les vignes mères de porte-greffes et de greffons. Tout est surveillé, mais pour éviter les contaminations, il faut également que tout le vignoble champenois soit prospecté. »

Plant « origine France »
La Fédération française de la pépinière viticole est un syndicat fort de 400 pépiniéristes représentant 90 % des mises en œuvre (221 millions de plants en 2021). Avec sa marque professionnelle Vitipep’s, lancée en 2019, elle propose le premier plant de vigne garanti et contrôlé « origine France ». Cette marque fédère plus de 250 professionnels du plant sur l’ensemble des bassins viticoles français.